August 17, 2019

Lorsqu’on pense à un profilé monocoque, c’est le nom de Wingamm qui nous vient tout de suite à l’esprit : il est vrai que depuis plus de trente ans, le fabricant véronais surfe sur la vague grâce à des produits qui emploient une coque haut de gamme en polyester, constamment actualisée et affinée en vue de s’adapter aux dernières tendances en matière de design automoteur, et souvent en ajoutant des améliorations techniques significatives. C’est une longue histoire que celle de l’Oasi, qui en est à la quatrième génération et qui se distingue nettement, depuis toujours, par ses solutions non conventionnelles, souvent destinées à faire école. La cabine de conduite résinée à la coque, pour une parfaite symbiose entre la mécanique de base et le montage, les trappes réalisées au moule et munies de charnières dernière génération entièrement escamotées, sont les caractéristiques de tous les Wingamm, qui allient de manière convaincante le style et la technologie et offrent une vaste possibilité de choix : trois longueurs (540, 610 et 690 cm), onze variantes d’agencement, trois essences pour l’ameublement intérieur et douze coloris pour la peinture extérieure, en plus de toutes les offres Fiat pour la mécanique de base. Lancé au « Salone del Camper », le Salon du camping-car de Parme, le tout nouvel Oasi 690 Garage S endosse aujourd’hui la qualité de vaisseau amiral de la production Wingamm : profilé conçu pour un couple comme pour une famille de quatre personnes, c’est un véhicule à découvrir avec soin, détail après détail, et à essayer sur route. Nous l’avons essayé sur plus de deux mille kilomètres, en parcourant tous types de routes et en vivant le véhicule sous tous ses aspects : voilà donc comment se comporte le nouvel Oasi 690 Garage S.

Le Porteur

Le Wingamm Oasi 690 Garage S est monté sur un porteur Fiat Ducato 35 L doté d’une voie élargie à 198 cm à l’arrière, et à 181cm à l’avant. Il est proposé avec des motorisations 2.3 Multijet (de 130 CV et avec turbine à géométrie variable de 148 CV) ou avec le 3.0 Multijet Power de 177 CV, plus puissant. Il est disponible également en association avec la boîte automatique Confort-Matic. Il utilise le châssis turinois avec un empattement de 403,5 cm. La longueur totale de 691,8 cm est répartie entre un porte-à-faux avant de 94.8 cm et un arrière de 193,5 cm, soit 47,9% de l’empattement. La hauteur maximale du véhicule est de 290.7 cm, dont 198 disponibles à l’intérieur, dans la zone à l’arrière. Sous le lit de pavillon, la hauteur utile varie de 193 à 182,5 cm. Enfin, la largeur hors tout est de 224.8 cm, la largeur intérieure de 210 cm.

À l’avant, l’Oasi 690 Garage S présente une hauteur du sol de 27 cm, mesurée au centre du pare-chocs. La distance qui sépare le pare-chocs arrière du sol est de 49 cm.

La coque

L’Oasi 690 Garage S utilise le châssis Fiat dans sa version standard haute : cette structure robuste supporte le plancher, un panneau sandwich de 50 mm d’épaisseur caractérisé par un double revêtement intérieur et extérieur en résine polyester, une isolation en polyuréthane et un plancher recouvert de linoléum.

Dénommé « Floor Confort System », ce type de plancher est l’une des innovations introduites par Wingamm dans la production 2013. Il offre les avantages d’un véritable plancher chauffant : la structure sous le sol est parcourue par un réseau de canalisations qui reçoivent l’air chaud provenant directement du système de chauffage centralisé Webasto. De cette manière, la structure et ses composants internes maintiennent une température agréable en toute saison, surtout en hiver.

La cellule est le point fort et la fierté de toute la production Wingamm. Elle est de type monocoque en résine polyester, réalisée en un seul moule par stratification d’un revêtement extérieur de 3 mm, d’une isolation en polyuréthane expansé de 25 mm, et d’un revêtement intérieur de 2 mm. La structure ainsi créée, qui est autoporteuse, assure une solidité et une rigidité excellentes sans points d’assemblage ni scellements, ce qui la rend insensible aux ennemis les plus redoutés : les infiltrations d’eau

La finition intérieure de la coque est réalisée en revêtement de mousse matelassée. Concernant la zone du lit de pavillon (plafond et cloisons latérales) et du lit parental arrière (également plafond et cloisons latérales), le revêtement est un élégant tissu lavable, matelassé et très agréable au toucher.

Pour la continuité de style, les mêmes revêtements habillent toute la zone du lit de pavillon, qui est préformée et caractérisée par un jeu élaboré de formes, intégrant les spots d’éclairage à leds.

Chaque composant de la cellule – pas seulement le monocoque – est réalisé en polyester, à commencer par le pare-chocs arrière et les feuillards latéraux, ces derniers étant intégrés directement dans la cellule monolithique, ce qui garantit la résistance et la continuité de style. Les autres vrais points forts sont la porte et les trappes, réalisées également en polyester et sans encadrements : en effet, comme dans la meilleure tradition nautique, les butées sont fabriquées directement en moules. Valeur ajoutée supplémentaire : les solides charnières intérieures T.HI.R.D. (Total Hidden Rotation Device), et depuis cette année, le système inédit et exclusif de verrouillage centralisé Safety Lock System, avec ouverture électrique de toutes les ouvertures de service (à l’exception de la trappe d’accès au réservoir amovible Thetford).

La résine polyester a été utilisée pour la liaison entre la mécanique de base Fiat et la carrosserie monocoque : en effet, le châssis turinois est enrésiné directement avec la cellule habitable, ce qui garantit un raccord parfait aussi bien dans la partie supérieure que sur les côtés, et évite de devoir procéder à des scellements supplémentaires. Le résultat donne une image de belle continuité de style et de parfaite intégration entre les deux éléments.

Le mobilier est non seulement vissé à la coque, mais il est également scellé par un scellant structurel spécial qui élimine les vibrations et les bruits. En conséquence, le silence est assuré lorsque le véhicule est en marche.

Certains composants intérieurs sont réalisés directement en résine polyester : c’est le cas du cadre intérieur de la porte d’entrée, de l’évier de la cuisine, du lavabo et du sol de la douche et des WC, et de toute la soute garage à l’arrière, laquelle bénéficie du nouveau système exclusif Wingam X-Trafit. Il s’agit d’une véritable voûte intérieure entièrement moulée qui englobe comme une coque les cloisons et le plancher, et assure une plus grande portée (les longerons classiques de renfort ne sont plus nécessaires) en même temps que l’isolation. Le réchauffement de la gaine est assuré par une ramification de la canalisation du véhicule, utilisant un peu le même système que pour le nouveau plancher Floor Confort System.

Il a été prévu de placer tous les réservoirs d’eau sous estrade. Ils sont logés à l’intérieur du châssis Fiat grâce à la savante exploitation des interstices entre les traverses, dans trois coques moulées en résine polyester, isolées et chauffées par la canalisation du véhicule. Il en est de même pour le coffre latéral gauche, conçu pour les objets longs, et moulé en fibre de verre.

L’extérieur

Moderne, filant et de style automobile, l’Oasi 690 Garage S exploite au maximum les qualités de malléabilité de la résine polyester, pour créer des formes fluides et personnelles et intégrer à la perfection la mécanique de base Fiat. La cellule augmente progressivement sa largeur, de 199 cm dans la cabine de conduite à 224 cm dans la cellule d’habitation, mais en reprenant en tout et pour tout le style du châssis-cabine original, dans une continuité de style impeccable.

Le monocoque en résine polyester reprend à la perfection toutes les moulures qui caractérisent le châssis-cabine original : les moulures inférieures du bas de caisse, la forme des passages de roue et des garde-boues, jusqu’à l’échancrure centrale qui reçoit, dans le châssis-cabine original, les serrures et les poignées d’ouverture des portes, ce que l’on retrouve exactement dans la cellule d’habitation.

La ligne du panneau latéral est résolument fluide et filante, même avec la casquette avant qui abrite le lit parental de pavillon : parfaitement dissimulée, elle représente un motif réussi « en cascade » qui démarre d’une échancrure latérale de la coque et suit trois directrices principales, reliant les montants latéraux de la cabine de conduite, l’avant et le pare-brise et enfin, quasi imperceptible si l’on regarde de côté, l’aileron central qui reçoit le sun-roof panoramique Dometic desservant le lit à pantographe.

.

Toutes les trappes latérales, parfaitement intégrées à la coque, n’utilisent pas de cadre mais exploitent pleinement les possibilités offertes par les moules en résine polyester. Elles sont munies des charnières intérieures T.HI.R.D. et, depuis cette année, de serrures intégrées électriques « Safety Lock System » reliées au verrouillage centralisé du véhicule : une seule clé et une seule télécommande pour gérer toutes les ouvertures de service, et profiter en roulant de la fonction « auto-close » pour le verrouillage automatique de toutes les portes et trappes lorsque le véhicule est en marche.

En conséquence, les trappes de la soute à gaz et du coffre latéral gauche ne possèdent pas de poignées ; celles-ci sont remplacées par un minuscule interrupteur électrique étanche qui commande leur éventuel déverrouillage. La porte de la cellule et les deux grandes trappes de la soute garage possèdent les mêmes serrures que la cabine de conduite, ce qui augmente encore l’impressionnante continuité de style.

Enfin, la cloison arrière dessine un contour légèrement en saillie qui reçoit le carter du troisième feu stop à leds, et sur le côté, les groupes optiques verticaux, renouvelés et d’inspiration automobile. Exactement comme pour l’avant, le pare-chocs arrière est peint au choix dans les coloris bronze ou argent métallisé.

La coque est entièrement blanche, mais elle est adoucie par les formes et les moulures présentes. De fait, le graphisme est extrêmement discret et a pour seule fonction de personnaliser le véhicule avec le nom du fabricant, que l’on trouve sur tous les côtés.

À noter que pour ce qui concerne l’aspect extérieur, il est possible de choisir non seulement la couleur de certains éléments (pare-chocs avant et arrière, carter des groupes optiques arrière et troisième feu stop au toit), mais aussi et surtout toute la cellule d’habitation, proposée de série dans le blanc classique mais disponible dans les 12 teintes du nuancier Fiat.

Il ne manque certes pas de baies Dometic S7 dotées d’un châssis en aluminium posé à fleur (quatre baies toutes projetables) auxquelles s’ajoutent la baie de la porte d’entrée et trois lanterneaux Dometic Miniheki de 40×40 cm sur le toit.

La cabine de conduite.

Parfaitement intégrée à la cellule, la cabine de conduite du Ducato bénéficie, sur cette installation, de pare-chocs avant peint bronze métallisé.

La casquette avant, au design net et tranché, a des lignes douces qui s’harmonisent avec beaucoup de naturel à la mécanique de base. Le mérite en revient sans conteste à l’excellent travail réalisé en phase de conception de la coque, calibrée en tout et pour tout sur le style du châssis-cabine Fiat, ainsi qu’au procédé d’assemblage du monocoque et de la cabine, qui élimine tout type de scellement apparent.

Dans le même plan que la cellule, la cabine bénéficie d’un équipement de série complet : housses cabine coordonnées, ABS, double airbag, climatiseur, verrouillage centralisé par télécommande, vitres et rétroviseurs électriques avec dégivrage, régulateur de vitesse, bavettes avant, fauteuils réglables équipés d’accoudoirs, sellerie d’appuie-têtes et portée circulaire, volant et levier de vitesses en cuir, vitres teintées et revêtements tableau de bord « Techno ».

À l’intérieur, l’intégration à l’habitacle est réalisée à l’aide de moules thermoformés qui relient le pavillon Fiat à la casquette Wingamm. Le tout est personnalisé grâce à des ajouts matelassés et habillés de tissu. Les accessoires de la cabine de conduite comprennent également trois poches pratiques en tissu, situées sous le lit de pavillon parental, faciles d’accès y compris pendant le voyage.

Enfin, le passage vers l’habitacle est plutôt aisé : malgré la présence du lit de pavillon parental, la hauteur utile minimum disponible est de 176 cm et la largeur, mesurée au niveau des accoudoirs, est d’environ 28 cm.

On aura compris que la cabine originale garantit une parfaite accessibilité aux organes mécaniques, par le capot moteur (176×53 cm). Un autre atout convainquant est la visibilité, identique à celle du châssis-cabine original, grâce au pare-brise (176×100 cm), aux vitres latérales (75×68,4 cm) et aux rétroviseurs à double optique (27×19 et 8×19 cm) dotés de bras de la longueur appropriée pour améliorer la vision, étant donné la largeur majorée de la coque. Le pare-brise est équipé de deux essuie-glaces de 66 et 56 cm.

Accès et ouvertures de service

L’accès se fait par l’avant. La porte en résine polyester est réalisée directement par Wingamm.

Les formes de la baie ont été entièrement renouvelées. Elle a aujourd’hui un côté dynamique agréable, des dimensions majorées, des serrures de type automobile (comme pour la cabine de conduite) et un verrouillage centralisé.

La porte est équipée de deux charnières intérieures T.HI.R.D., d’une baie fixe de 27,5×58 cm à double vitrage teinté avec occultant intérieur plissé aimanté de 193×66.5 cm. Un moule intérieur en contre-profil en résine polyester englobe un vide-poches bien pratique (26x35x49 cm), d’une bonne contenance et facile à enlever, ainsi que la poignée classique de courtoisie.

La moitié supérieure du moule de la porte, très raffinée, propose un élégant coloris marron métallisé à l’intérieur, qui offre un effet « automobile » accentué. La sensation est confirmée par le tout nouveau bas de porte, intégralement en résine polyester, recevant le marchepied intérieur moulé (65x35x17 cm) conçu pour offrir une surface exploitable particulièrement large : en effet, l’embase non seulement reçoit le rail inférieur de la moustiquaire coulissante Seitz, mais il s’étend aussi vers l’extérieur grâce à une échancrure de la porte d’entrée avec, dans la partie inférieure, une élégante règle lumineuse à leds bleue à allumage automatique.

La porte est équipée d’un marchepied électrique Project 2000 de 43,5×20 cm qui se positionne une fois ouvert à 17 cm du sol, atténuant le seuil d’entrée de l’habitacle, situé à 52 cm du sol. La distance séparant le plancher du sol est de 69 cm.

 

A droite de la porte d’entrée se trouve la soute à gaz, bénéficiant de charnières intérieures T.HI.R.D. comme toutes les autres trappes, et du nouveau système d’ouverture électrique Safety Lock System. La place utile pour le rangement de deux bouteilles de gaz de 10 kg est de 66x29x65 cm.

Entièrement moulée en résine polyester, la soute est située à 35 cm du sol ; elle est équipée d’une trappe de 62×71 cm, de deux crochets de fixation de la bouteille, d’un échangeur automatique Truma Duocontrol CS muni d’un interrupteur à inertie. Quatre grilles d’aération ont été ménagées dans le plancher, de 6 cm de diamètre chacune.

À gauche de la porte d’entrée se trouvent les grilles d’aération/évacuation du réfrigérateur trivalent Dometic. En direction de la queue du véhicule, une soute garage transversale classique est desservie par deux portillons moulés en résine polyester (droit de 120×90 cm, gauche de 120×70 cm), munis de charnières intérieures T.HI.R.D. et du Safety Lock System avec verrouillage centralisé et télécommandé. La soute bénéficie du nouveau système X-Trafit qui offre une coque monobloc caractérisant tout le développement intérieur. Une gaine insérée dans le monocoque du véhicule permet d’acheminer l’air chaud provenant de l’installation Webasto.

Le système, extrêmement robuste, permet de nettoyer facilement la soute, qui se lave au jet d’eau. La marge de chargement est très large. Le seuil de cette soute garage est situé à 53 cm du sol. Ses dimensions : longueur 203 cm, largeur minimum 77 cm (mesurée dans le bac inférieur de 22 cm de profondeur), et largeur maximum 119 cm. La hauteur est variable de 96 à 118 cm.

Il existe deux « marches », l’une vers la queue du véhicule, au niveau du pare-chocs arrière (203x15x22 cm), l’autre vers l’avant et l’habitacle (203x24x22cm). L’espace de chargement est bien agencé et il est réchauffé par une bouche du système de chauffage Webasto. Par ailleurs, il comprend un double éclairage (un spot par côté, facilement accessible par les portillons latéraux), un double rail (chacun de cinq crochets de fixation du chargement) et il est également accessible de l’intérieur grâce à un portillon de 64×39 cm à ouverture à battant.

Le panneau gauche, qui reçoit le deuxième portillon du garage, donne également accès au réservoir amovible des WC Thetford (34x45cm), impeccablement moulé en résine polyester, équipé de charnières intérieures T.HI.R.D. et d’une serrure dotée d’une clé en tube. Ce panneau abrite également le goulot de ravitaillement du réservoir d’eau potable, la prise de branchement électrique et, en bas, un coffre latéral très pratique.

Une trappe de 160×28 cm actionnée par des vérins à gaz et dotée du système Safety Lock permet d’accéder à un coffre entièrement moulé en résine polyester, de 165x25x25 cm, isolé et réalisé sur la plus grande largeur de la coque par rapport au châssis Fiat.

InstallationsL’autonomie en eau est assurée par un réservoir en polypropylène de 140 litres situé au milieu du bas de caisse, au niveau du salon, et placé dans une coque en résine polyester chauffée par diffusion de l’air chaud des canalisations.Le réservoir est muni d’une vanne inférieure de vidange à guillotine, et accolé à une installation desservie par une pompe à pressostat Shurflo Trail King 7 qui débite jusqu’à 7 litres/minute. Elle est logée au dos de la colonne équipée de la douche, et fixée sur un support en caoutchouc anti-vibrations.L’installation a été montée avec des tuyaux tressés et en rilsan (ces derniers sont différenciés par couleur suivant le contenu) et munis de colliers (pour les tuyaux tressés) ou de raccords rapides John Guest (pour les tuyaux en rilsan). L’arrivée d’eau à l’usage de la cuisine et des toilettes se fait par des robinets à levier unique en acier inox chromé Helka. Très esthétiques, ils sont posés sur un support en miroir rétroéclairé à led bleue pour la cuisine, et ils ont une forme originale, en cascade, pour le cabinet de toilette.L’eau utilisée est dirigée vers les réservoirs d’eaux usées à travers des bondes de 65 mm (cuisine), de 55 mm (douche) ou de 20 mm de diamètre (toilettes) avec, dans le premier cas, un siphon inspectable (coudes dans le parcours de la tuyauterie pour les autres usages, pour des raisons de place) et des tuyaux annelés.De la même manière que pour l’eau potable, l’eau usée est stockée dans des réservoirs placés sous le plancher et installés dans des coques spéciales en résine polyester, chauffées par le système centralisé. Le réservoir recevant l’eau du lavabo, du cabinet de toilette et de la douche, a une contenance de 70 litres et se trouve accolé au réservoir d’eau potable, devant l’essieu arrière. Il est muni d’une vanne de commande à col allongé que l’on actionne de côté, sur le côté gauche. L’eau provenant de l’évier de la cuisine est transférée dans un réservoir de 70 litres placé au dos de l’essieu arrière et muni d’une vanne de vidange que l’on actionne depuis la queue du véhicule.

Enfin, les WC sont le modèle Thetford C200 classique à tasse pivotante, dotés d’un réservoir à cassette de 17 litres.

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sont assurés par le système Webasto DualTop RHA 100, alimenté au gasoil. Il est installé au milieu du bas de caisse, adossé à l’essieu arrière.

Il délivre une puissance nominale de 6 kW et comprend un boiler intégré, pour une production de 11 litres d’eau. Il diffuse la chaleur grâce à une canalisation à six bouches, qui s’ajoutent à celles de la soute garage X-Trafit, du plancher Floor Confort System et des réservoirs d’eau. La production horaire est de 200 mètres cubes. Le tableau de commande est situé près de la porte d’entrée, à côté du bloc cuisine. Il est facile à utiliser et permet diverses programmations : la puissance de chauffage (de 1,5 à 6 kW), la programmation des fonctions « uniquement boiler » à 40°C ou à 70°C, « uniquement chauffage » ou « chauffage + boiler » (70°C), ainsi que des fonctions anti-congélation et vidange du boiler.

La sonde thermostatique est située à l’intérieur du raccordement cabine/habitacle, le long du panneau latéral gauche du véhicule.

L’installation électrique est située en grande partie dans l’embase du siège passager, dans la cabine de conduite. Elle comprend une batterie supplémentaire AGM de 95Ah (Exide sur l’exemplaire en essai) desservie par un chargeur de batterie et un transformateur CBE CB 516.

Le tableau de distribution (CBE RB300) se trouve sur le côté et il est accessible depuis la porte passager. Le tableau de commande des appareillages électriques CBE PC320 est situé au-dessus de la porte d’entrée.

Réalisé par le célèbre fabricant du Trentin, il a un écran LCD rétroéclairé de 4,8 pouces à 12 couleurs. Il regroupe l’indicateur de l’état des batteries (moteur et services) en Volt et en chiffres, et l’indicateur de niveau du réservoir d’eau potable et du réservoir des eaux usées, en pourcentage et en chiffres. Il comprend une horloge numérique, un thermomètre intérieur/extérieur, et un séparateur électronique des batteries intégré.

D’utilisation simple, il permet de gérer toutes les installations présentes à bord du véhicule, de vérifier la tension des batteries (fonction économiseur de batterie en présence de tension minimum) et de commander la pompe à l’eau et l’éclairage intérieur.

L’éclairage est entièrement à leds et comprend cinq spots insérés en losange sous le lit de pavillon, deux spots circulaires orientables pour le lit descendu, un tube à leds de 73 cm de longueur pour le salon, un tube à leds de 103 cm desservant le bloc cuisine, quatre spots circulaires de 12,5 cm de diamètre situés au plafond et insérés dans une élégante moulure profilée au-dessus du couloir, un tube à leds de 103 cm et deux spots orientables en col de cygne desservant le lit parental arrière.

Le cabinet de toilette est équipé d‘un tube à leds de 103 cm et de deux spots au plafond insérés à l’intérieur d’une moulure en bois, comme dans le couloir. Un autre spot dessert le coin douche, sans oublier les deux lampes de la soute garage arrière (une par côté) et la règle lumineuse bleue à leds installée dans le carter de la marche intégrée de l’entrée.

À l’intérieur, on trouve deux prises 12 V (pour les toilettes et la TV amovible) et trois à 220 V (cuisine, toilettes et compartiment TV).

Comme nous l’avons dit concernant le gaz, la soute extérieure a été conçue pour recevoir deux bouteilles de 10 kg.

Desservies par l’interrupteur à inertie et l’échangeur automatique DuoControl CS, elles sont gérées par une installation de trois vannes d’isolement (pour le réfrigérateur, la plaque de cuisson et l’éventuel four à gaz, en option) placées en bas du bloc cuisine et facilement accessibles.

Meubles et habillage

Lumineux, modernes et très personnels, les intérieurs allient des surfaces blanches à des teintes café, avec une alternance de formes sinueuses et linéaires qui accentue la sensation d’espace.

Disponibles en trois coloris, en plus de la toute nouvelle version « Patagonia » proposée sur le véhicule testé dans ce numéro de CamperOnTest, et caractérisée par l’emploi d’un nouveau laminé Arpa irisé « Fenice Chiaro ». Les autres variantes proposées sont « Oceania » et « Amazzonia » et les intérieurs sont réalisés en contreplaqué multicouche mélaminé de 15 mm d’épaisseur.

Les placards, avec leur alternance de cadres blancs et de portes effet bois, ont des poignées en aluminium satiné, des charnières en acier inox et un système de maintien assuré par des vérins à gaz.

Tous les placards sont pleins à l’intérieur : le fond des placards n’est pas la cloison du véhicule, comme cela arrive souvent, mais un laminé plastique judicieusement profilé. L’assemblage est précis et soigné, les profils de finition sont en caoutchouc anti-vibrations.

La table est ancrée à la cloison, munie d’un pied rabattable ST.LA et d’une rallonge coulissante. Le dessus a une épaisseur de 3 cm et sa surface est anti-rayures.

Le plan de cuisson de la cuisine a la même surface, mais une épaisseur de 84 mm. Ses formes sont douces, aussi bien pour le haut que pour le bas, surtout dans l’entrée. La plaque de cuisson est un modèle moderne CAN en verre trempé. Le bloc cuisine est également équipé d’un grand évier en résine polyester muni d’un robinet original rétroéclairé à led bleue.

Contrairement au reste de l’habitacle, la chambre à l’arrière est revêtue d’habillages aux tons exclusivement clairs, ce qui augmente l’impression d’espace et la luminosité.

La tête de lit, très élégante quoique pas très grande, comprend un placard double et deux espaces de rangement apparents, très pratiques à utiliser et bien éclairés. Toujours au niveau du mobilier, le cabinet de toilette se distingue pour le choix du sol entièrement en résine polyester, y compris le bac à douche, et du grand lavabo réalisé dans la même matière et équipé là aussi d’un robinet cascade original. La décoration, moderne et raffinée, comprend des surfaces en miroir pour le haut des meubles, qui sont placés face à une puissante lumière à leds (tube de 103 cm) pour renforcer les effets et refléter la lumière.

Comme toutes les réalisations Wingamm, l’Oasi 690 Garage S est disponible en six variantes d’habillage intérieur. Celui que nous avons trouvé sur le véhicule d’essai s’appelle « Savannah », il est caractérisé par une alternance agréable et lumineuse de cuir écologique blanc et de velours sable, et il est personnalisé avec le logo du producteur. Les autres variantes sont « Londra » (blanc/beige/marron), « Berlino » (blanc/bleu clair/bleu foncé), « Roma » (cuir écologique noir, ajouts en tissu beige et marron), « Madrid » (microfibre blanche, ajouts en microfibre café, effet marbre) et « Paris » (cuir écologique blanc, ajouts à rayures en tissu rouge/bordeaux).

Le coussinage a des épaisseurs variables de 10 cm (assises) à 18 cm (dossiers), il est pratique et ergonomique, il comprend des appuie-têtes et des ceintures de sécurité. Le lit de pavillon est doté d’un mécanisme à pantographe à quatre leviers et autant de vérins à gaz. Le sommier orthopédique à lattes reçoit un matelas Memory Foam de 10 cm d’épaisseur, judicieusement partagé en deux afin de faciliter la montée et la descente du lit, par ailleurs extrêmement facile et précise.

Toujours Memory Foam, mais de 12 cm d’épaisseur, le matelas du lit parental arrière n’a pas de sommier à lattes, au moins sur l’exemplaire en essai.

Le salon

Il n’est pas des plus vastes, mais il peut recevoir sans problème quatre ou cinq personnes, en utilisant les fauteuils de la cabine fixés sur portée circulaire. Il se compose d’une demi-dînette de 102/94×50 cm et de la banquette latérale classique, de 73×49 cm.

Toutes les assises, situées à 49 cm du plancher, permettent un accès parfait à la table (98×47/58 cm). Celle-ci peut être rallongée par une tirette de 30×52 cm coulissante, qui se range sous la table. Située à 77 cm du plancher, la table laisse donc 25 cm pour les jambes des convives.

Le salon est éclairé par une baie Dometic S7 projetable de 70×55 cm, munie d’un store occultant plissé Duette avec coussin d’air et moustiquaire. Les rideaux de courtoisie sont également présents.

Un placard de 77x23x29 cm a été logé au-dessus (il ferme par une porte de 53,5×31 cm). Le bas du coffre a été conçu intelligemment, et il laisse un espace de rangement grâce au positionnement des réservoirs d’eau dans le bas de caisse. Il comprend un caisson extractible (48/40x39x25 cm) qui évite de défaire tout le coussinage pour pouvoir y accéder.

Deux autres espaces de rangement sont disponibles sur le côté droit : un placard haut de 45x23x29 cm, avec son élégante porte profilée en L (41×31 cm), et un espace en bas, dans le socle de la petite banquette latérale, situé dans l’espace derrière la soute à gaz (67×20/11×42 cm).

D’autres espaces de rangement ouverts sont disponibles au-dessus des placards : de 48x24x20 cm sur le côté droit et de 125x24x20 cm sur le côté gauche, munis d’un bord anti-chute de 4,5 cm de haut. À noter que tous les espaces de rangement du haut, placards compris, sont parfaitement utilisables quelle que soit la position du lit de pavillon avant, en position jour ou nuit.

Enfin, l’éclairage est assuré par cinq spots à leds insérés en losange dans l’élégant plafond sous le lit de pavillon, ainsi que par une longue barre à leds (70 cm) sous le placard latéral gauche.

Les équipements

Le bloc cuisine, qui s’étend longitudinalement, est placé au milieu, à côté de l’entrée. Ses dimensions : 166×59,5 cm.

Le plan de travail est réalisé dans le même laminé élégant Arpa qui personnalise une partie de l’aménagement. Il est situé à 91 cm du sol. Il comprend un plaque de cuisson Can dernière génération de 38×29 cm dotée d’une plaque en verre trempé, de deux feux de 70 et 50 mm de diamètre placés à une distance de 23 cm l’un de l’autre, et d’un allumage piézo intégré. À côté, nous trouvons l’évier classique, directement moulé en résine polyester par Wingamm.

L’évier mesure 38x38x10,5 cm et il comprend un larmier de 28×10 cm. Il est équipé d’un élégant robinet à levier unique en métal chromé Helka, avec une embase rétroéclairée à leds. La bonde de vidange domestique (de 65 mm de diamètre) est reliée à un siphon inspectable, mais pour l’entretien, il faut enlever le tiroir situé en dessous.

Toujours pour le bloc cuisine, il est possible de choisir entre deux dimensions de plan de travail (64×22 ou 59×31,5 cm). Concernant l’aération, l’Oasi 690 Garage S est équipé d’une baie Dometic S7 de 90×45 cm et d’un lanterneau Dometic MiniHeki de 40×40 cm placé au toit. La hotte aspirante avec filtre à charbon actif est fournie en option. La partie inférieure du bloc cuisine abrite sur la gauche le réfrigérateur trivalent Dometic RM 8555 de 122 litres, avec son compartiment freezer de 9 litres et le choix automatique de la source d’énergie AES (Automatic Energy Selector).

À côté, sur la droite, on trouve le tiroir à couverts classique (48x42x9 cm) placé au-dessus d’un caisson à deux portes de 49×27 cm qui offre deux espaces de rangement, l’un de 50x27x25 cm (supérieur) et l’autre de 50x47x19 cm (inférieur), dans lequel on trouvera les vannes d’isolement du gaz.

Des rangements supplémentaires sont disponibles dans la partie inférieure, consistant en deux tiroirs de 39x42x16 cm situés à côté du lit parental arrière. Près de l’entrée, sous le tableau de commande du chauffage/boiler Webasto, les techniciens Wingamm ont réalisé un espace de rangement ouvert de 35x10x90 cm.

Au bout du bloc cuisine, on trouve une grande armoire de forme trapézoïdale avec une porte concave de 89×45,5 cm. Elle mesure 48 cm de largeur et 25 cm de profondeur sur le plus petit côté, 47 cm sur le plus grand côté en organisant l’espace disponible sur deux niveaux d’une hauteur utile de 58,5 cm (inférieur) et de 44 cm (supérieur).

On trouve également des placards en hauteur qui mesurent 59x22x38 et 49x22x38 cm, munis de deux portes de 46×40 cm chacun.

À l’opposé du bloc cuisine, le cabinet de toilette est situé le long de la cloison gauche, à 11 cm de hauteur par rapport au plancher du véhicule. On y accède par une porte à battant de 167×43 cm (seuil d’entrée à 18 cm). Il mesure 88×90 cm et la hauteur utile intérieure est de 189 cm.

Il a été aménagé en associant de beaux éléments en résine polyester à un élégant ameublement habillé de laminé Arpa. Grand lavabo longitudinal en résine (64x37x13 cm) avec bonde de vidange de 20 mm et robinet original Helka chromé. Sur la droite, on trouve une surface de pose bien pratique de 34×23 cm, surmontée de compléments d’ameublement utiles (porte-verre et distributeur de savon liquide).

Le plancher du cabinet de toilette est réalisé intégralement en résine polyester. Dans la parité supérieure, une surface en miroir (90×48 cm) à deux portes (34,5×40 cm) abrite deux espaces de rangement : les deux étagères intérieures munies de bord anti-chute séparent les deux rangements du bas (33x17x17 cm à gauche et 35,5x17x17 cm à droite) des deux rangements du haut, de mêmes dimensions mais d’une plus grande hauteur (29 cm).

À côté sont placés les interrupteurs pour l’éclairage intérieur et une prise à 12 V. La prise à 220 V se trouve dans le meuble sous le lavabo. Celui-ci est muni d’une porte de 45×34 cm, et se divise en deux espaces, celui du haut de 50x28x29 et celui du bas de 50x28x38 cm.

On trouve bien évidemment les WC classiques à cassette Thetford C200 et tasse pivotante, et un réservoir amovible de 17 litres. L’aération est assurée par une baie S7 de 80×40 cm que l’on peut associer, en option, à un lanterneau au toit de 28×28 cm.

Toujours dans le cabinet de toilette, la douche est séparée par une porte trois pans en accordéon (méthacrylate). On y accède par un seuil de 185×42 cm. Ses dimensions : 69×66/82X189 cm.

Elle est dotée d’un éclairage à leds, d’un bac et d’une colonne équipée en résine polyester, d’un robinet à levier unique et d’une douchette, d’une bonde de vidange de 55 mm de diamètre. L’aération est assurée par la baie du cabinet de toilette.

Zone lit et armoires

Positionné en face avant, le lit de pavillon parental est placé dans le sens de la longueur. Pendant le jour, c’est une présence discrète et presque imperceptible : grâce à son mécanisme à pantographe, il se plie en son milieu suivant la ligne du plafond, et laisse une hauteur libre en dessous de 186 cm qui permet d’accéder facilement à tous les placards à l’avant.

Il est facile à abaisser, après avoir enlevé les appuie-têtes des fauteuils cabine ou les avoir fait pivoter sur le côté. Il descend sur le salon sans effort et offre en quelques secondes un lit de 196×132 cm, avec une hauteur sous plafond de 80 cm. Il se trouve à 134 cm du plancher.

Le lit est équipé d’un sommier à lattes et d’un matelas Memory Foam de 10 cm d’épaisseur. La zone est éclairée par un sun-roof avant Dometic de 65×65 cm (muni d’un occultant plissé positionnable à volonté et d’une moustiquaire), un lanterneau au toit Dometic MiniHeki de 40×40 cm, et deux liseuses à leds orientables situées à l’avant.

Lorsqu’il est abaissé, le lit de pavillon dégage une hauteur utile de 118 cm. Il est possible d’augmenter cette valeur (de 10 cm), en demandant une version modifiée au moment de la commande, avec une hauteur du sol de 144 cm, une hauteur inférieure de 128 cm et une hauteur supérieure de 70 cm.

Cette solution permet un minimum d’utilisation du salon y compris lorsque le lit est ouvert. À noter dans tous les cas que la porte d’entrée reste accessible lorsque le lit est en place, offrant un passage de 30 cm.

Deux autres couchages sont disponibles en queue grâce au lit parental classique d’une surface utile de 199×126 cm. Il est doté d’un matelas Memory-Foam de 12 cm d’épaisseur, mais pas du sommier à lattes classique, au moins sur cet exemplaire.

Le lit est situé sur le nouveau garage X-Trafit, et bénéficie de la construction et du chauffage de celui-ci, diffusé dans la double coque en résine polyester et accessible par une trappe élégamment profilée, de 85×92 cm. Le lit est à 111 cm du plancher, la hauteur utile sous plafond est de 88 cm. Le dénivelé par rapport au plancher est comblé par deux marches : l’une transversale (92×16 cm) et l’autre à angle, sur le côté droit (37×16 cm), avec une contremarche de 18 cm pour toutes les deux.

Le lit est bien équipé, avec son ciel de lit et les cloisons latérales matelassées et habillées de tissu (le même que pour la voûte et le lit de pavillon), une baie arrière S7 de 100×50 cm à laquelle s’ajoute un lanterneau MiniHeki de 40×40 cm. La tête de lit dont nous avons parlé est équipée de deux petits placards (pour un total de quatre espaces de rangement de 42x10x14 cm fermés par deux portes de 42,5×30 cm), de deux compartiments ouverts (42x12x25 cm) et de deux autres, l’un à l’intérieur de l’étagère transversale bombée (199x11x25 cm) et l’autre au-dessus de la tête de lit (125x14x12 cm).

Enfin, l’éclairage est assuré par l’association de spots orientables en col de cygne et d’une barre à leds de 103 cm pour l’éclairage indirect.

La penderie, de 58x43x97 cm, est située au centre du véhicule, entre le salon à l’avant et le cabinet de toilette. Elle ferme par une porte de 96,5×42 cm.

Elle possède une tringle et elle est surmontée d’un deuxième casier à étagères offrant deux espaces de rangement de 43x24x35 cm, fermés par une porte de 61×32 cm. À côté de l’armoire, le long de la cloison frontale du cabinet de toilette, se trouve le support TV LCD. Prises à 12 et 220 V, surface utile de 89×62 cm.

Éclaté des installations

Donnés tecniques


Wingamm Oasi 690 Garage S
Dimensions et places
Typologie Profilé
Dimensions 691,8×224.8×290.7 cm
Places carte grise 4
Couchages 4
Places dans le sens de la marche avec
ceinture de sécurité
4
Porteur
Mécanique Fiat Ducato 35L avec voie élargie à 1980 mmChâssis standard haut
Empattement 403,5 cm
Porte-à-faux avant 94.8 cm
Porte-à-faux arrière 193,5 cm
Motorisation de base 2.3 Multijet Euro5- 130 cv
Motorisation en option 2.3 Multijet Euro5 TGV (turbine à géométrie variable) – 148 CV3.0 Multijet TGV Euro5 16V – 177 cv
Traction Avant
Accessoires de série ABS, double airbag, , régulateur de vitesse, climatiseur manuel, vitres et rétroviseurs électriques, bavettes avant, vitres teintées, fauteuils réglables avec accoudoirs et sellerie d’appuie-tête, volant et levier de vitesse en cuir, précâblage radio, tableau de bord revêtement Techno (en option :  TractionPlus comprenant ESP et Hill-Holder, 484 euros).
Poids total en charge kg 3500
Poids déclaré à vide kg 3100
Charge utile kg 400
Coque
Carrosserie Monocoque composé d’une double carcasse en résine polyester (3 mm extérieur, 2 mm intérieur) isolée avec du polyuréthane expansé de 25 mm. Porte et trappes moulées directement en polyester sans cadres, charnières intérieures T.HI.R.D., serrures intérieures pour les trappes latérales ouvrant depuis l’intérieur. Feuillards et pare-chocs arrière moulés en un corps unique avec la coque en résine polyester. Plancher Floor Confort System avec isolation en polyuréthane et canalisation intégrée du chauffage en résine polyester. Soute garage à l’arrière X-Trafit avec double coque en polyester, chauffée.
Épaisseurs
plancher/cloisons/toit
 mm
50/30/30
Garage ou soutes Soute garage arrière X-Trafit de 202x119x118 cm fermée par deux trappes extérieures de 120×90 et 120×70 cm. Seuil d’accès à 53 cm du sol, passage intérieur 64×39 cm. Bac et cloison en contre-profil inférieur en résine polyester renforcé, chauffage, éclairage par deux spots, deux rails pour fixer le chargement. Deuxième coffre latéral moulé en résine polyester de 165x25x25 cm avec trappe de 160×28 cm.
Garage ou soutes Porte monobloc en polyester dotée de charnières intérieures T.HI.R.D., serrure de sécurité électrique à télécommande, baie double vitrage avec coussin d’air intercalaire, occultant plissé aimanté, moule en contre-profil intérieur en résine polyester équipé de poignée et de vide-poches, marchepied électrique Project 2000, un seuil intégré. Quatre baies Dometic S7 ultraplates cadre en aluminium, Sky View panoramique Dometic avant de 65×65 cm, trois lanterneaux Dometic Miniheki de 40×40 cm. Ouvertures de service à commande électrique, possibilité de commande par télécommande, bouton intérieur et système AutoLock en marche (Safety Block System).
Impiantistica
Gaz Soute extérieure en polyester pour deux bouteilles de 10 kg, échangeur et interrupteur à inertie Truma DuoControl CS.
Chauffage et boiler Webasto DualTop RHA 100 de 6kW alimenté au gasoil : débit d’air horaire 200 m3, boiler intégré de 11 litres. Canalisation du chauffage sous le plancher assurée par six bouches, double coque garage, coques de protection des réservoirs des eaux propres et usées dans l’habitacle
Électricité Batterie supplémentaire Exide AGM 95Ah, chargeur de batterie CBE CB516. Tableau de commande CBE PC320 avec écran LCD, éclairage intérieur à leds par des spots et des tubes, deux prises intérieures à 12V, trois à 220V.
Eau Réservoir d’eau potable 140 litres, réservoir d’eaux usées cuisine 70 litres, réservoir d’eaux usées cabinet de toilette 70 litres, tous placés dans le bas de caisse dans des coques en résine polyester isolées et chauffées. Pompe à eau Shurflo Trail-King 7 à pressostat, installation essentiellement à l’aide de tubes Rilsan et raccords rapides John-Guest, robinets à levier unique Helka en métal chromé, vidanges siphonnées, WC Thetford C 200 de 17 litres à tasse pivotante.
Prix et accessoires
Prix de base 84.579 euros (avec TVA départ usine).
Prix du véhicule essayé Comprenant : moteur 2.3 Multijet TGV (1 815 euros) ; TractionPlus (ESP, ASR, Hill-Holder, 484 euros) ; Univers de style intérieur « Patagonia » (677 euros). Total véhicule sur CamperOnTest : 87 585 €

Notre avis
Construction
Porteur
Fiat Ducato 35L avec châssis standard haut, voie arrière élargie et richement équipé de série.
Sécurité
De série ABS, EBD, double airbag, régulateur de vitesse. En option, mais proposé à des tarifs intéressants, le pack TractionPlus (ESP, ASR et Hill-Holder).
Volumétrie et poids
Dimensions dans les limites des 7 mètres, empattement long, voie arrière élargie, porte-à-faux correct. Hauteur globale dans la norme, équilibre des poids somme toute correct.
Coque et matériaux
Monocoque en résine polyester à double carcasse isolée avec du polyuréthane expansé, portes et trappes moulées directement en résine polyester et munies de charnières intérieures dernière génération, serrures automobiles avec commande électrique et centralisée.
Assemblage et finitions
Parfait assemblage avec la cabine assuré par le résinage, aucun raccord visible.
Composants
Porte d’entrée et trappes réalisées en résine polyester sans cadres. Charnières intérieures, serrures de qualité automobile. Baies ultraplates Dometic S7, sun-roof et lanterneau au toit Dometic.
Installation hydraulique
Plutôt soignée : pompe à eau et robinets de qualité, raccords John-Guest et siphons. Vannes de vidange disposées de manière asymétrique sur les réservoirs.
Installation électrique
Batterie supplémentaire fournie de série, composants entièrement CBE, éclairage entièrement à leds. Bonne disponibilité de prises électriques à l’intérieur du véhicule
Gaz
Soute un peu haute par rapport au plancher mais superbement réalisée. DuoControl CD de série, vannes d’isolement faciles d’accès.
Chauffage
Webasto DualTop RHA100 de 6kW approprié aux dimensions de l’habitacle. Canalisation bien répartie dans le plancher, dans la double coque arrière et dans les coques de protection des réservoirs des eaux usées.
Mobilier et ameublement
Meubles modernes et tendance disponibles en trois variantes, dont la toute nouvelle essence Patagonia. On apprécie le design et le cintrage, tout est encastré. Quelques finitions secondaires peuvent être améliorées.
Coussinage, matelas et habillage
Excellente qualité des coussinages et des matelas Memory-Foam. Disponibilité de six variantes d’imprimés, tous traités antitaches.
En voyage
Facilité de conduite
Agile et maniable, aussi bien pendant la conduite que dans les manœuvres. Excellent en ce qui concerne l’absence de bruits et la stabilité lorsque le véhicule est en marche.
Confort des places assises
Fauteuils avant réglables et avec accoudoirs, banquette du salon dans le sens de la marche pas très large pour deux personnes, mais confortable grâce au dossier ergonomique et aux appuie-têtes. Le système de fixation de ces derniers peut être amélioré.
Vue panoramique
Plus que bonne car la cabine de conduite est dans le même plan et permet une vue aisée de l’avant, y compris pour les personnes qui voyagent derrière. L’absence d’une baie latérale droite pour les passagers à l’arrière se fait sentir.
Climatisation
Climatisation cabine de série. En hiver, on peut utiliser le chauffage Webasto en toute tranquillité lorsqu’on roule, ce qui met les réservoirs à l’abri et offre un bon confort dans toutes les situations.
En stationnement
Salon
Dînette d’angle compacte mais accueillante avec un espace à vivre suffisant. Table à rallonge de bonnes dimensions, banquettes ergonomiques.
Lits
Lit parental permanent pas très large et, sur cet exemplaire, sans sommier à lattes. Lit de pavillon parental confortable et stable, extrêmement bien conçu et réalisé. Bonne hauteur utile pour les deux lits.
En cuisine
Bien organisée et exploitable, avec un plan de travail approprié et un très bel évier. Nombre suffisant d’espaces de rangement, surtout pour les rangements bas. Plaque de cuisson dernière génération très raffinée, mais à qui il manque un couvercle pare-feu. Réfrigérateur de 95 litres, aération correcte, hotte aspirante en option.
Cabinet de toilette
Bien organisé et exploitable, très beau mobilier mixte laminé/résine polyester. Lavabo pratique, disponibilité des espaces de rangement plus que bonne. Moins bien pour l’accès, dont la porte est un peu trop basse, et pour la position des WC, là aussi plus basse que la moyenne.
Douche
Séparée, et suffisamment grande. Bien agencée et dotée d’éclairage et d’une colonne équipée, elle n’offre qu’une bonde de vidange mais de dimensions majorées. Lanterneau au toit en option.
Dégagements et circulation dans l’habitacle
Espaces intérieurs corrects. L’entrée au centre facilite les déplacements à bord. Porte d’entrée praticable y compris lorsque le lit de pavillon est abaissé. À noter que tous les placards sont parfaitement utilisables quelle que soit la configuration du lit. Possibilité intéressante de demander une hauteur majorée sous le lit descendu, afin de permettre un minimum d’utilisation du salon y compris lorsque le lit de pavillon est en position nuit.
Capacité de rangement
Bonne par rapport aux exigences d’un équipage type. Les placards, surtout à l’arrière, ne sont pas des plus profonds, mais ils sont très bien rattrapés par les deux penderies.
Coffres et soute garage
Vastes, bien agencés, faciles à nettoyer et à charger. Accès corrects, il ne manque que les prises de courant. Coffre latéral gauche pratique et bien exploitable. Pour tous les deux, verrouillages Safety-Block automatiques et centralisés.
Gestion du véhicule
Capacité de chargement et charge utile
400 kg : une valeur qui correspond aux dimensions de l’installation et aux solutions techniques qu’elle contient.
Autonomie
Résolument bonne. Avec 140 litres d’eau potable et autant pour les eaux usées, le chauffage et le boiler à gasoil, la soute à gaz pour deux bouteilles de 10 kg, on peut penser en toute tranquillité à un tourisme de grande envergure. Attention seulement à la consommation de chauffage, surtout lorsqu’on roule.
Facilité d’entretien
Accessibilité aux organes mécaniques originaux. Installation électrique regroupée et facile d’accès, centrale thermique dans le bas de caisse. Pompe à eau difficile d’accès.
Rapport prix/prestations
Véhicule fabriqué artisanalement, largement personnalisable (mobilier, tissus, accessoires, mécanique). Le grand atout est l’usinage de la résine polyester pour la carrosserie monocoque, gage de solidité et de longévité, le style et la simplicité d’utilisation, en stationnement comme en voyage.

Ce qui nous a particulièrement convaincus…

À commencer par l’extérieur, la ligne est fluide, élégante et raffinée, et apparaît comme unique dans le secteur des véhicules de loisirs, grâce à la symbiose parfaite entre la mécanique de base et la cellule d’habitation. De style résolument automobile, il se caractérise par une absence totale de joints, de scellement ou d’éléments de raccord, réalisant un ensemble extrêmement fluide et raffiné. Son allure résulte de l’usinage savant des formes, et il n’a pratiquement pas besoin de graphisme, lequel est par ailleurs léger et bien intégré. Réalisations d’anthologie : la coque monolithique, les portes et les trappes moulées en résine polyester, les charnières intérieures T.HI.R.D. et le nouveau système Safety-Lock pour le verrouillage électrique et centralisé de toutes les ouvertures de service : exactement tout ce que l’on trouve sur une voiture moderne. La recherche constante d’affinement du produit est digne d’éloges : il s’agit certes d’un produit qui a fait ses preuves, mais qui est également capable d’écrire, année après année, des pages importantes sur la technique de réalisation des composants. C’est le cas de la porte d’entrée, qui a encore été améliorée par une majoration des dimensions pour un accès plus pratique, du nouveau marchepied majoré, bien éclairé et facile à utiliser, mais aussi et surtout des éléments que l’on voit moins, tels que le plancher chauffé FloorComfort System, ou la soute garage X-Trafit. Ces raffinements sont remarquables, et ne sont possibles qu’après des années consacrées à la recherche et au développement.

L’association avec la mécanique de base est excellente, avec un rapport favorable entre l’empattement et le porte-à-faux arrière, donnant un bon équilibre entre la maniabilité, l’agilité et la stabilité.

En voyage, les excellentes qualités routières apparaissent évidentes d’emblée : aucun bruit, aucun bruissement, ni tangage ni roulis, excellent amortissement des aspérités et en dépassement, effet d’aspiration pratiquement inexistant : l’Oasi 690 Garage S est un grand routier, surtout si l’on demande le moteur le plus puissant. Le 2.3 Multijet 148 CV est un bon compromis entre le budget et les prestations, mais s’il donne une bonne impression de vivacité jusqu’à 100 à l’heure, il semble un peu paresseux à des vitesses supérieures, dans la reprise en cinquième et en sixième. Les performances sont renforcées par une ligne pénétrante privée de saillies, qui assure une conduite fluide et agréable. La perception des encombrements est excellente, et l’on peut voir les roues arrière dans les rétroviseurs, à l’aplomb de la coque : c’est un effet esthétique agréable mais également utile sur route, car on évite de se pencher dans les virages. Remarquable fourniture de série, à laquelle on peut adjoindre le pack TractionPlus (ASR, ESP, Hill-Holder) à un prix vraiment intéressant. Au niveau du confort, le choix des fauteuils réglables avec sellerie d’appuie-tête et l’association volant/levier de vitesse en cuir donnent tout de suite l’idée d’une conduite confortable et d’installations soignées.

Les intérieurs rénovés sont disponibles en trois variantes de mobilier et six d’habillage. Ils sont élégants, lumineux et ils ont de la personnalité. Facile à vivre, l’Oasi 690 Garage S est un véhicule particulier, que l’on apprécie aussi bien le jour qu’à la tombée de la nuit, lorsque l’éclairage entièrement à leds, quadrillé, scénographique et surtout fonctionnel, illumine de manière exemplaire un habitacle exceptionnellement spacieux. Beauté des formes ultramodernes, ainsi que des associations de couleurs et de matières, avec le nouveau laminé Patagonia qui allie la résistance à la chaleur, avec une sorte d’effet « soft-touch ».

Le lit de pavillon, qui est depuis toujours l’orgueil de la Maison Wingamm, est réellement la référence absolue pour la catégorie : élancé, pratique, superbement agencé, il est bien aéré, bien chauffé et éclairé de façon appropriée. Stable, silencieux lorsque le véhicule est en marche, c’est une présence discrète qui, en un seconde, offre deux places de couchage bien dégagées et confortables. Le mécanisme est très précis, et la forme convexe de la voûte permet de remonter sans problèmes le lit fait, avec ses oreillers en place.

Le salon n’est pas des plus vastes, mais il est bien agencé, avec une table à rallonge qui assure le confort quelle que soit la place assise. Les services sont bien, avec le bloc cuisine caractérisé par des espaces bien organisés et un cabinet de toilette pas très large, mais pratique et agencé avec soin et goût. La belle chambre arrière a de la personnalité : elle est entièrement blanche et se démarque du reste de l’aménagement, exactement comme cela arrive souvent dans les maisons modernes. L’installation est soignée et utilise des composants de qualité : robinets, éclairage, composants électriques et du chauffage. L’Oasi 690 GS offre des trouvailles résolument intéressantes. Le choix du chauffage au gasoil sans enlever la soute à gaz pour deux bouteilles de 10 kg, l’échangeur automatique et l’interrupteur à inertie DuoControl CS, l’autonomie en eau (capacité de stockage et de vidange supérieure à la moyenne, chauffage et isolation), sont d’excellentes idées pour utiliser le véhicule également sur de grands trajets. Enfin, ne pas oublier la grande possibilité de personnalisation (intérieurs, habillages, couleur extérieure, mécanique de base, accessoires et composants de la coque). Concernant le prix d’achat, il est parfaitement équilibré au vu des prestations.

Ce qui pourrait être amélioré…

À l’extérieur, le marchepied électrique se trouve à 17 cm seulement du sol, ce qui laisse un dénivelé relativement important par rapport au seuil d’entrée représenté par la marche intégrée (37 cm), et donne une montée et une descente irrégulières. Le problème, lié exclusivement à cet exemplaire, a déjà été résolu : le marchepied extérieur Project 2000 10750/4400/97 a été remplacé par le modèle 10751/5000/97 qui est placé plus haut, et répartit correctement le dénivelé entre les marches.

Sur le véhicule en examen, la position du chauffage Webasto DualTop, à l’arrière, oblige la pompe d’arrivée du gasoil à se trouver à côté du groupe thermique, contrairement à l’habitude qui est de le placer à côté du réservoir du gasoil. Toujours concernant l’installation de chauffage, on note une puissance exagérée de la canalisation du cabinet de toilette, avec effet « sauna finlandais ». L’installation est puissante, chauffe rapidement, et elle est bien équilibrée tant à l’arrière qu’à l’avant de la cabine de conduite, où il manque toutefois un système d’occultation du vitrage. Là aussi, ce problème se limite à l’exemplaire essayé, et il a déjà été résolu : dès à présent, tous les Oasi 690 Garage S ont des stores d’occultation plissés Remis Remifront, fournis de série.

À l’intérieur, le traitement de la base des coffres, qui consiste en un multicouche classique brut, mériterait un peu plus d’attention dans la finition. Même impression en ce qui concerne certains câblages secondaires de l’installation électrique, qui ne sont pas toujours logés dans des gaines. Dans le salon, le système de support des repose-têtes arrière (un axe profilé et deux œillets placés au dos de la colonne des ceintures de sécurité) est une solution certainement simple, mais qui pourrait probablement être améliorée du point de vue fonctionnel. Toujours au même endroit, on ressent le manque d’une baie latérale à droite, au dos de la petite banquette à côté de la porte d’entrée. Le bloc cuisine, dont la hotte aspirante est en option, joue beaucoup sur le look de la plaque de cuisson en verre trempé : le design est remarquable, mais les dimensions sont inférieures à la moyenne et étant donné sa forme, elle a du mal à contenir d’éventuelles aspersions accidentelles (par exemple l’eau des pâtes). Le cabinet de toilette est bien meublé, mais il gagnerait beaucoup à ce que la porte d’accès (limitée à 167 cm) soit plus haute et, de la même manière, à ce que les WC Thetford soient plus hauts également, car actuellement ils sont un peu trop bas pour les personnes de grande taille. Par ailleurs, la bonde de vidange du lavabo peut être améliorée, car elle ne fait que 20 mm de diamètre.

À l’arrière, le lit parental transversal aurait besoin de quelques cm de largeur en plus, et concernant l’absence de sommier à lattes, on peut supposer qu’elle se limite à ce tout premier exemplaire, terminé « juste à temps » pour le « Salone del Camper » de Parme. Toujours pour ce qui concerne le lit arrière, on note qu’il n’est pas possible de séparer les zones (avec par exemple un rideau classique, lacune facile à combler) tandis que la partie supérieure gauche du lit pourrait être utilisée en y ajoutant deux placards de rangement bien utiles. Une dernière remarque sur l’installation hydraulique : sur cet exemplaire, la pompe à pressostat est difficile d’accès (en effet, elle se trouve au dos de la colonne équipée de la douche), et concernant les deux réservoirs d’eaux usées, il serait souhaitable d’aligner les vidanges pour simplifier les opérations de positionnement sur le regard des égouts.

En conclusion

Deux mille kilomètres d’autoroutes, de nationales, de routes tortueuses de montagne et la circulation d’une métropole comme Paris : c’est le banc d’essai auquel nous avons soumis le nouvel Oasi 690 Garage S. Avec le climat typique de l’automne, alternance de journées chaudes et ensoleillées et de journées sombres, froides ; et de la pluie, de la pluie… Ce sont les conditions plausibles que ce camping-car, comme tous les véhicules de loisirs, peut être amené à affronter une fois qu’il a été livré à son propriétaire. Le plus grand des Wingamm n’est pas un véhicule très long : largement en dessous des 7 mètres de longueur hors tout, il a l’air vraiment plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur. Agréable à conduire, facile à vivre, c’est un profilé moderne dans lequel on respire un fort climat de complicité avec la base mécanique. La cellule n’est pas un fardeau à transporter, mais une continuation idéale du Ducato. On le sent au style, et surtout dans le premier virage, au premier rond-point, au premier lacet. Un véhicule qui suit à la lettre ce que le volant lui impose, qui ne grince pas, qui ne se penche pas et, en dépassement, qui ne change pas de trajectoire, qui n’a pas de soubresauts. Grâce à lui, les trajets semblent délassants et naturels. Tout cela en offrant, à l’intérieur, de grandes commodités. Il n’a pas un look festif, il n’est pas imprégné de chromages ou d’éclairages psychédéliques, mais il est moderne, lumineux et linéaire, l’habitacle étonne par ses formes sinueuses et ses découpes nettes, l’atmosphère créée par les intérieurs Patagonia et la simplicité d’utilisation. La transformation jour/nuit demande quelques secondes, celles qu’il faut pour faire pivoter les fauteuils de la cabine et baisser le lit de pavillon.

Confortable, moderne, agile, il s’en sort avec la même désinvolture sur les grands axes routiers comme dans les aventures sur les chemins à la limite du carrossable, grâce à des angles arrière et des angles de fuite favorables ; et il avale les kilomètres avec une facilité remarquable. Il ne fait jamais peser ses presque 7 mètres, mais en stationnement, on les apprécie tous : confort des services, contenance du garage et, banalement, possibilité d’habiter plusieurs zones sans se gêner. Largement personnalisable, il a beaucoup à offrir et très peu à se faire pardonner, si l’on considère que c’est un peu le prototype de ce tout premier exemplaire de 690 Garage S. Fruit d’un projet arrivé à maturation, il n’a pas peur de se renouveler et d’innover. C’est un véhicule particulier, conçu pour des équipages bien conscients de leurs exigences et à la recherche non pas d’une maison sur roue, mais du maillon de liaison entre celle-ci et l’automobile.

Références et contacts du fabricant

Wingamm – Turri e Boari S.n.c.
Via Leonardo da Vinci 1 – Arbizzano di Negrar – VR
Tel. 045 75 13 715 – Fax 045 60 20 478 – E-mail: info@wingamm.com
www.wingamm.com

Fotogallery

Nos remerciements pour la collaboration vont à Wingamm – Turri e Boari S.n.c.

Via Leonardo da Vinci 1 – Arbizzano di Negrar – VR
Tel. 045 75 13 715 – Fax 045 60 20 478 – E-mail: info@wingamm.com
www.wingamm.com


Michel

Comments are closed.